L’hôtellerie de demain : durable et écologique

Aujourd’hui, préserver l’environnement n’est plus une question de choix. C’est un devoir de chacun, une réalité dont plusieurs groupes hôteliers ont pris conscience en se tournant vers l’hôtellerie durable.

Alors, bien sûr le chemin est encore long. Toutefois, de plus en plus de bonnes pratiques peuvent être mises en place pour réduire les impacts du secteur de l’hôtellerie sur l’environnement, sensibiliser la clientèle et les salariés, tout en générant des économies sur les charges d’exploitation. 

Les initiatives prises par les hôtels constituent désormais un critère de choix pour les clients d’aujourd’hui et de demain. Ils se soucient de plus en plus, de minimiser leurs impacts environnementaux en séjournant dans des hôtels durables et responsables. 

C’est pourquoi l’ensemble du secteur de l’hôtellerie doit agir en synergie pour générer un véritable impact positif et construire l’hôtellerie de demain.

Et pour contribuer à cela, le Pietri Urban Hôtel*** s’engage vers une hôtellerie plus durable, et est l’un des premiers établissements au Maroc à avoir obtenu le Label Clef Verte. Il a la chance d’être situé au Maroc, pays qui a multiplié les projets à consonance écologique ces dernières années. Et plus particulièrement, en plein cœur de la ville de Rabat, la capitale qui a été récemment proclamée ville verte

Découvrons dans cet article, ce à quoi pourra ressembler l’hôtellerie de demain.

Qu’est-ce que l’hôtellerie durable ?

lepietri_hotellerie_durable

On peut définir l’hôtellerie durable comme un secteur tout entier qui relève les défis environnementaux et sociétaux en explorant de nouvelles idées, solutions et stratégies pour développer de futurs hôtels et gérer les opérations de gestion et d’investissement de façon plus responsable. 

Pour aller dans ce sens, de plus en plus d’initiatives sont prises par les groupes hôteliers afin de préserver l’environnement. De plus, il est certain que dans un secteur où les charges d’exploitation représentent une part importante des dépenses, l’idée d’allier écologie et maîtrise des consommations a d’ores-et-déjà séduit plus d’un établissement.

C’est pourquoi, différentes actions sont mises en place par certains groupes hôteliers pour réduire leur impact environnemental : 

  • Minimiser l’utilisation de l’eau.

    Bien évidemment, un hôtelier ne peut pas maîtriser le temps que le client passe sous la douche. En revanche, il peut modifier son installation. Par exemple, il est possible d’installer des petits équipements, dont le coût reste raisonnable. Par exemple, une chasse d’eau économique ou des réducteurs de débit d’eau pour les robinets. Une pomme de douche avec aérateur (qui mélange de l’air et de l’eau sous pression pour réduire le débit d’eau). Le changement du linge de toilette et des draps « à la demande » du client est également possible lors des séjours sur plusieurs jours.

  • Réduire les déchets alimentaires.

    L’un des fléaux des hôteliers est le gaspillage alimentaire, c’est pourquoi il a une place de plus en plus importante dans les plans d’action durables. Ainsi, pour éviter au maximum les déchets, tout commence par s’approvisionner en produits alimentaires de qualité. Par exemple, avec des fruits et des légumes de saison, provenant de la région. Ces derniers s’abîmeront moins vite. De plus, favoriser le circuit court et promouvoir les produits locaux permet à l’hôtel de limiter ses émissions liées aux transports. En parallèle, il est nécessaire de prévoir au mieux les quantités nécessaires pour les repas. Cela permettra de gérer de manière optimale ses stocks. Certains hôtels proposent également aux clients de repartir avec leurs restes de repas, de donner à des associations ou encore de vendre les surplus cuisinés à petits prix.

  • Réduire voir éliminer le plastique.

    Pour réduire leur consommation de plastique, la plupart des groupes hôteliers se sont penchés sur l’utilisation de matériaux plus écologiques. Par exemple, se débarrasser des bouteilles d’eau en plastique. Mais également, des sacs en plastique et des pailles en plastique. Ce qui est déjà un bon début.

  • Trier les déchets et recycler.

    Sur ce point, il est primordial de réaliser un travail de fond de sensibilisation du personnel au tri des déchets. Par exemple, l’affichage didactique des natures de déchets (par bac) soutient le respect des bons gestes de tri. Toutefois, il est vrai que les consignes de tri peuvent varier d’un pays à l’autre ou d’une ville à l’autre. C’est pourquoi il est important de renseigner au mieux ses clients en disposant par exemple, des affiches.

lepietri_hotellerie_durable_dechets

  • Économiser l’énergie.

    Tout d’abord, en matière de chauffage et de climatisation, des gains importants peuvent être réalisés avec une bonne isolation du bâti (murs, fenêtres, toiture) et l’utilisation d’équipements performants. Bien évidemment, l’utilisation d’énergies renouvelables est recommandé. Notamment, pour le chauffage de l’eau grâce à des panneaux solaires. Cela permet là aussi de réaliser d’importantes économies d’énergies. 

Les points cités ci-dessus ne sont bien évidemment pas les seules solutions que les groupes hôteliers peuvent envisager. Il existe une multitude de petites actions quotidiennes qu’il est possible d’effectuer. Toutefois, comme pour n’importe quel autre secteur, tout ne se fait pas du jour au lendemain.

Et justement, le Pietri Urban Hôtel*** a progressivement mis en place diverses actions citées ci-dessus. En effet, le respect de l’environnement joue un rôle important dans l’avenir du tourisme au Maroc. Mais également, dans le regard que les clients nationaux et étrangers portent sur les établissements hôteliers. C’est pourquoi, depuis sa rénovation en 2009, la question du respect de l’environnement est au cœur de ses décisions de gestion et d’investissement.

L’hôtellerie durable : c’est bien pour la planète et c’est bien pour attirer les clients d’aujourd’hui (et de demain)

À n’en pas douter, la tendance du tourisme durable continue de prendre de l’ampleur.

lepietri_hotellerie_durable_clients

Selon une récente étude réalisée par Booking, 60 % des voyageurs ont affirmé que la beauté des paysages contemplés lors de leurs précédents séjours les a motivés à se tourner vers un tourisme plus vert. De plus, 54 % des interrogés ont répondu qu’être confrontés à l’impact du tourisme sur une destination leur a donné envie de voyager de façon plus écologique. 

C’est pourquoi, il est essentiel pour l’industrie hôtelière d’adopter ce type de tourisme en pleine expansion. Mais également, d’intégrer dans sa philosophie tous les concepts essentiels de l’écotourisme. Sans aucun doute, les clients de demain seront plus exigeants sur leurs choix d’hébergement, pour certains, cela deviendra leur priorité.

Concilier l’hôtellerie de demain et le confort : c’est bien évidemment possible ! 

Si bien des clients sont de plus en plus conscients de l’importance du développement durable, comme le prouvent diverses études, pour encore beaucoup de personnes, le degré d’engagement d’un hôtel en faveur du développement durable n’est pas toujours décisif lors de la réservation d’une chambre. Et pourquoi ?

lepietri_hotellerie_durable_confort

La principale raison, c’est la peur de sacrifier le confort que les clients réclament en vacances et en déplacement, et durant lesquels ils ne veulent pas de contrainte. 

Mais justement, le geste écologique, c’est l’affaire de l’hôtel, et non pas du client. C’est pourquoi, en aucun cas, le confort est perdu dans l’hôtellerie durable. Avant tout, les clients attendent des services de base : un accueil, des conseils, les bons restaurants du quartier, du confort (notamment pour la  literie), des bons produits alimentaires (locaux de préférences), etc.

“Écologique et convivial.” Tel sera l’hôtel de demain, avec des espaces communs à vivre très chaleureux au sein même de l’hôtel, des espaces verts en plein air et des services qui évoluent ! 

le_pietri_urbanhotel_en_savoir_ plus

Et pour finir, l’hôtellerie durable doit inspirer le changement…

lepietri_hotellerie_durable

 

Bien évidemment, même si votre hôtel n’est pas 100% zéro déchet, il en a pris le chemin.

C’est pourquoi, il est important d’inspirer le changement tout en restant sincère et transparent.

Pour une grande partie des voyageurs qui choisissent de séjourner dans un hôtel responsable, les gestes du quotidien envers l’environnement sont généralement ancrés dans leurs habitudes.

Toutefois, il est fort possible que d’autres voyageurs n’aient pas choisi cet hôtel spécifiquement pour son engagement envers la planète. 

C’est pourquoi, il est important de communiquer sur les actions déjà mises en place et les prochains défis à relever. 

Montrez la voie du développement durable en particulier à vos employés, vos fournisseurs et partenaires, vos clients, etc… Et c’est comme ça, tous ensemble, qu’on arrivera à générer un véritable impact positif et construire l’hôtellerie de demain.

 

Mais comment trouver un hôtel engagé envers l’environnement ?

Si vous souhaitez séjourner dans un hôtel éco-responsable, prêtez attention aux différents labels écologiques. Ces derniers ont été créés pour distinguer les établissements engagés envers l’environnement et les autres.

Chaque écolabel a établi ses propres normes et les hôtels souhaitant obtenir cette distinction doivent respecter ces normes. Aujourd’hui, les plus connus sont l’Écolabel européen, Green Earth et Clef Verte. 

Ainsi, c’est certainement la première chose que vous devez regarder. La création de ces labels est un bon moyen de garantir au voyageur que l’hôtelier s’engage dans une démarche durable à travers la mise en place de différentes actions. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces différents labels, c’est juste ici

Vous recherchez un hôtel éco-responsable à Rabat ? Le Pietri Urban hôtel est labellisé clef-verte et sera ravi de vous accueillir à votre arrivée !