Rabat ville verte

Le Maroc fait face à de gros challenges économiques qu’il a choisi de relever en misant sur la modernisation de l’économie et l’investissement dans de grands projets d’infrastructure. 

Mais alors que plusieurs pays n’hésiteraient pas à sacrifier leur environnement pour atteindre leurs objectifs économiques et sociaux, le Maroc a compris l’importance du développement durable et opté pour un modèle économique plus proche de la nature.

L’investissement massif dans les énergies renouvelables ainsi que l’organisation de la COP22 à Marrakech sont des exemples qui démontrent l’engagement sérieux du pays. Cette stratégie remonte à quelques.

En 2010 déjà et à l’occasion du 40ème anniversaire de la journée mondiale de la terre, Rabat, la capitale du royaume a été proclamée ville verte.

Mais qu’est-ce qu’une ville verte ?

Suivant le progrès économique et la croissance démographique que connaissent la majorité des pays du monde, les villes deviennent de plus en plus grandes et l’urbanisation ne cesse de gagner du terrain. 

Un processus qui ne nuit pas seulement aux équilibres écologiques fragiles, mais qui a également un impact désastreux sur les ressources dont disposent les habitants, sur leur santé et leur qualité de vie. Pollution, stress, inégalités sociales et géographiques ne sont que quelques-uns de ses symptômes.

En bref, les modèles d’urbanisme actuels ne sont pas durables et portent en eux les gènes de leur propre destruction.

Pour remédier à ce problème, plusieurs tentatives de solutions et de propositions ont été mises en avant. Le concept de ville verte en est l’un des plus intéressants.bouregreg_rabat_hotel_lepietri

Une ville verte ou ville écologique est une ville conçue dans l’objectif de minimiser l’impact écologique de son existence et de sa  croissance, et d’offrir à sa population la meilleure qualité de vie possible sans pour autant mettre en danger les ressources naturelles comme l’énergie ou l’eau. 

 

Elle tente ainsi d’honorer 3 engagements à savoir : développement économique, prospérité sociale et protection de l’environnement.

Pour atteindre ces objectifs, une ville verte doit miser, entre autres, sur la rationalisation des ressources, l’aménagement intelligent de l’espace, l’intégration de la société dans sa vision globale et la promotion des valeurs de responsabilité et de durabilité.

Rabat ville verte : focus sur la nature et l’Homme.

“Rabat ville lumière, capitale marocaine de la culture” est le programme intégré de développement de la ville de Rabat qui a été inauguré en 2014 par le roi lui-même.

L’un des principaux objectifs du programme est de faire rayonner la capitale du pays au niveau national et international en tant que hub culturel et destination touristique incontournable.

L’environnement et la durabilité ont été quelques-unes des priorités de ce plan. Dès le départ, une grande attention a été accordée aux espaces verts de la ville.

Ainsi Rabat s’est transformée au cours de ces dernières années en un vrai chantier à ciel ouvert et a connu une véritable révolution verte et des mutations profondes des infrastructures et de  l’urbanisme.

Les espaces verts de la capitale ont connu une telle croissance que la ville peut maintenant se vanter d’offrir à ses habitants le double de la moyenne mondiale en termes d’espace verts. 

À Rabat, la nature s’invite au cœur de la ville. La capitale du pays se développe comme un écosystème vivant et dispose de 230 hectares d’espaces verts dont plusieurs, liés au patrimoine culturel et à l’héritage historique de la ville.

CTA_LEPIETRI_hotel_a_rabat

La Kasbah des Oudayas et son jardin andalou, la ceinture verte, la forêt d’Ibn Sina et le jardin de l’Essai  sont quelques-uns des sites qui offrent aux “rabatis” (habitants de Rabat) ainsi qu’aux visiteurs la possibilité de se détacher du cadre urbain et de vivre au plus près de la nature sans quitter la ville. 

Mais pour constituer un écosystème il ne faut pas oublier la faune. Ainsi au cœur de Rabat se trouve le jardin zoologique où vous pouvez admirer des dizaines d’espèces animales venues des quatre coins du monde et présentées dans leurs habitats naturels.

Mais la vision de développement de Rabat ne se limite pas uniquement aux destinations touristiques. 

Parce qu’une ville verte doit d’abord permettre d’améliorer la qualité de vie de la population locale, plusieurs autres jardins, parcs, aires de jeux et terrains de proximité ont été déployés ou réhabilités, notamment dans les quartiers populaires.

Vous pouvez aussi explorer d’autres magnifiques sites naturels non loin de Rabat. En effet, à quelques kilomètres seulement de la ville se trouvent les Jardins de Bouknadel.
Vous allez pouvoir y admirer près de 600 espèces végétales et 80 espèces animales qui se partagent un espace couvrant 4,5 hectares.